Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 11:51

Ou dent-de-lion ; couronne de moine ; florion d'or ; taraxacum officinalis.

Nous connaissons tous le pissenlit, peu de chance de le confondre avec autre chose… C’est une petite plante dont les feuilles sinuées forment une rosette à la base. Sa racine est longue et robuste, ses fleurs solitaires sont jaune vif sur de longues tiges creuses, sans feuilles. Le fruit est une Cypsèle, boule de poils dotés d’un « parachute ». Toutes les parties contiennent un suc blanc laiteux et se consomment. On l’a rencontre dans les prairies, les talus, les lieux humides, les jachères.




Il est pratiquement impossible de dresser une liste des propriétés thérapeutiques attribuées au pissenlit, tant elles sont nombreuses. Vous ne serez pas étonné de lire qu’une de ses principales vertus est qu’elle est diurétique (feuilles). Sa racine est un excellent tonique du foie et de la vésicule biliaire. Les feuilles et les racines contiennent des substances cholagogues (substance facilitant l'évacuation de la bile) et dépuratives et dépuratives. Elle est riche en provitamine A (14 000 UI/100g) et en calcium (76 mg/100g). Elle contient également du fer, du calcium, du potassium, du sodium et de la silice.
 C'est d'ailleurs l'une des plantes comestibles et officinales les plus connues et utilisées. Il fut introduit dans la médecine européenne à compter du XVIe siècle, dès lors sa réputation ne cessa de croître et il devint très populaire en salade et pour remplacer le café.


Les jeunes feuilles (avant de voir apparaître les boutons) se mangent en salade. Les boutons peuvent se consommer comme condiment au vinaigre. Les fleurs s’utilisent pour faire du vin ou de la gelée. Ses racines séchées et rôties servent de substitut de café.

Voilà ma petite récolte


 

 
 
 

VIN DE PISSENLIT

500 gr de sucre

1 citron non traité

2 oranges non traitées

1,5 l d’eau minérale

1 kg de fleurs de pissenlit

 

Porter l’eau à ébullition. Jeter les fleurs de pissenlit et laisser infuser 24h. Filtrer et rajouter le sucre et les fruits coupés en morceaux. Laisser fermenter en bonbonne (ou bocal) pendant 3 mois. Filtrer à nouveau et mettre en bouteille.



CRAMAILLOTTE

ou crémaillotte, gelée de pissenlit, ou miel de pissenlit…

 

180 fleurs séchées au soleil.

1l d’eau

1 orange.

1 citron.

1kg de sucre cristallisé

 

Faire sécher les fleurs au soleil… Dégager la fleur de son enveloppe verte si vous souhaitez obtenir un beau jaune. Faire bouillir l’eau, jeter les fleurs dans l’eau bouillante et laisser infuser une nuit.
Filtrer à travers une passoire serrée pour recueillir le jus.
Mélanger le jus, le sucre et les fruits et faire cuire a feu doux jusqu'à ce que lorsque vous verser une goutte sur le bord d’une assiette, celle-ci se fige.



Il s'agit plus d'une sorte de miel doré que d'une gelée.Elle accompagnera mieux vos entremets que vos tartines.

La mienne est en cours, mais je n’ai ôté que la moitié des fleurs de leur enveloppe…

Et voilà !

 
 

BOUTONS DE PISSENLIT AU VINAIGRE

 

Récolter une barquette de petits boutons floraux de pissenlits. Laver, égoutter,

remplir des petits pots à confiture avec quelques grains de poivre noir (j’en n’avais pas j’ai mis 2 baies de Genièvre), une lamelle d'ail (j’ai mis un peu d’aillet, plus fin et de saison) et une pincée de sel. Tasser, verser par-dessus du vinaigre de vin blanc (j’utilise celui de mes cornichons) bouillant, remplir à ras bord, fermer.

Attendre 6 mois avant dégustation.

 

 

Les boutons floraux de capucine, pâquerette, pourpier peuvent être utilisé de la même manière.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Pia - dans Fleurs
commenter cet article

commentaires

Michel ROBERT 22/04/2009 00:39

Merci pour la recette des boutons de pissenlit, je ne la connaissais pas, maintenant, je serai moins cornichon.
je compatis pour les bugs, c'est un peu rasant en ce moment. Mais surtout quand cela arrive ne touchez à rien, le rétablissement se fera tout seul, sinon vous risquez de perdre une partie de votre travail.

Pia 22/04/2009 06:26


Bonjour la pie bavarde,

Oui j'ai du refaire une partie de mes articles, j'ai aussi perdu la bibliographie et il est impossible de la refaire actuellement. Over-blog n'enregistre pas le texte libre... Je vais re-tenter
aujourd'hui.
Avez-vous vu ? J'ai trouvé le nom de la belle inconnue  dans "balade girondine plaisir des yeux", il s'agit de la Lathrée Clandestine, une plante parasite qui ne fait pas de feuille. Je
n'arrivais pas à mettre la photo en plus grand parce que over-blog ne chargeait qu'en petit. J'ai du recharger toutes mes photos...

A bientôt 


jojohaase 20/04/2009 22:30

Je suis une fan de salade de pissenlit... mais je ne savais pas qu'on en faisait de la gelée ou des boutons au vinaigre! Tu tiens ces recettes d'où?
jojohaase

Pia 21/04/2009 06:24


J'ai plusieurs bouquins de cuisines sauvages... Et il y en a d'autres sur le net...
J'avais mis mes références de bouquins mais après des manipulations de mon blog, tout a disparu... Actuellement over-blog bugge et je n'arrive pas à remplir le pavé bibliographie pour les remettre
en ligne... Mais je vais pas tarder à y arriver !!!

merci pour tes commentaires 


Présentation

  • : Cueillette & Cie
  • Cueillette & Cie
  • : Pour ceux et celles qui souhaitent cueillir et déguster !!!
  • Contact

Texte Libre

Recherche